Tous les articles

Fuites urinaires et problèmes de prostate ? 3 gestes pour vous libérer de l’anxiété !

Le 29/05/2019
DFree - Fuites urinaires et problèmes de prostate ? 3 gestes pour vous libérer de l’anxiété !

C’est un fait. Les problèmes de prostate sont fréquents chez les hommes à partir de 50 ans. Ils entraînent des fuites urinaires. Ces dernières génèrent beaucoup d’anxiété sociale, qui elle-même génère sous l’effet du stress, des fuites urinaires, qui elles-mêmes… Bref, vous avez compris le principe. Il n’est pas toujours simple de sortir de ce cercle vicieux. Trois petits conseils suffisent pourtant à changer la donne…

Prostate, fuites et anxiété

Prostate et fuites urinaires. Vous voilà fraîchement quinqua et ces deux mots font partie intégrante de votre vocabulaire. Bien sûr, quand vous avez changé de dizaine, vous n’imaginiez pas qu’un si petit organe (j’ai nommé : la prostate) ait un si grand retentissement dans votre vie. Mictions impérieuses, urgenterie, fuites urinaires ont désormais pris une place, importante, sans votre accord, dans votre quotidien. Où visiblement, elles ne vont pas tarder à le faire puisque votre médecin vous a diagnostiqué une hypertrophie de la prostate. Et vous redoutez les fuites à venir.

Dans un cas comme dans l’autre, cette situation génère de l’anxiété pour diverses raisons. Vous sentez bien, par exemple que vos urines n’ont pas été complétement vidées. Et que dans moins de 15 minutes : rebelote ! Une autre situation stressante : votre envie se fait moins nette qu’autrefois, vous incitant à garder un œil constant sur les toilettes et vos ressentis. Mais chez certains et vous vous reconnaîtrez sans doute dans ce portrait, l’angoisse est telle, qu’elle retranche les individus chez eux et les coupe de toute vie sociale.

Ce qu’il nous faut vous dire sur vos problèmes de prostate

Alors pour sortir de ce cercle vicieux, la première chose que nous aimerions vous dire concernant votre prostate et les fuites urinaires qui s’ensuivent, c’est qu’il est normal de ressentir de l’anxiété face à un sujet sensible, primitif et ô combien personnel ! La seconde chose que nous aimerions vous dire, c’est que vous n’êtes pas seul !

En effet, les problèmes de prostate restent monnaie courante chez les individus de sexe masculin. À l’âge de 50 ans, près d’un homme sur deux est touché par des problèmes de prostate. Et parmi eux 50% connaissent des fuites urinaires. Passé 80 ans, la prévalence est même de plus de 90% selon notre source Wellspect.

Le premier réflexe à adopter, c’est donc de vous rendre chez un médecin pour obtenir une consultation. Vous recevrez des informations concernant l’état de votre prostate, de votre urine et de votre cycle d’urination.

3 pistes pour mieux gérer les fuites

Ça c’était dans les mots. Dans les actes, voici 3 conseils concrets à adopter pour vous débarrasser de l’anxiété.

1) Vérifier votre capacité à uriner. Parfois, votre état émotionnel vous incite à penser que votre état physique s’aggrave. Mais après vérification vous connaîtrez objectivement votre situation. Ce qui vous soulagera d’un trop-plein d’anxiété. Alors vérifiez par vous-même quand, et surtout à quelle fréquence vous passez par la case « petits coins ». Consignez vos résultats dans un journal de bord urinaire. Comparez votre situation avec ces chiffres. D’ordinaire, les individus urinent 5 à 7 fois par jour et 0 fois durant le sommeil. Le volume standard varie entre 200 et 400 millilitres.

2) Prenez de court l’inquiétude. Rendez-vous aux toilettes avant de ressentir du stress. Lors d’une envie pressante, le timing entre votre besoin imminent et la présence des toilettes est un facteur aggravant votre stress qui peut vous mener à l’accident. En changeant un peu vos habitudes, vous vous sentirez mieux. Nous vous recommandons de toujours passer préalablement par la case toilettes en cas de sortie. Utilisez les applications de localisation de toilette pour éviter les fuites.

3) Pensez à utiliser des protections. On vous l’accorde, ce n’est pas glamour. Mais contre les fuites accidentelles, ça vous évite de mouiller le pantalon. Par ailleurs, les protections ont beaucoup changé, XXIe siècle oblige ! Ils en existent de toutes les tailles, de toutes les épaisseurs, de tous les formats. Si l’humidité et les odeurs vous incommodent, nous vous conseillons l’étui pénien. Vous l’enfilez tel un préservatif. Une petite poche collecte les fuites. Ses avantages : l’étanchéité, la mobilité et l’autonomie. En tout état de cause, faites le choix de la solution la plus confortable pour votre situation.

En tout cas, chez DFree, notre appareil connecté qui repose sur la visualisation de la vessie, nous enseigné deux choses. Beaucoup d’individus sont touchés par ce type de fuites que nous appelons « les fuites inconscientes » créées par le stress. Mais grâce à DFree nous avons aussi rencontré des gens qui ont réussi à changer leurs habitudes et à retrouver une tranquillité d’esprit, en 3 actes. Tout ce que nous espérons de cet article, c’est qu’il vous mène sur cette voie. Si ce n’est pas déjà fait.

Partagez